Arriverez-vous à survivre dans une ville remplie de conflits ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Choc innévitable. [Aaron]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jude J. Kennedy

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 24

MessageSujet: Choc innévitable. [Aaron]   Ven 10 Avr - 20:02


Première recontre entre Aaron et Jude...


    Aujourd’hui était une des rares journées pluvieuses et grisâtres de L.A.
    Les portes d’UCLA s’ouvrirent sur une « Little J » à moitié trempée. Jude rentrait après Matthias et elle avait son réveil pour se réveiller, étant donné qu’à chaque fois c’était son charmant frère qui la réveillait. Pourtant, elle réussit à se lever en retard. Et oui, la demoiselle n’était pas une lève tôt et vu tout les retards qu’elle avait, c’était certainement une habitude de ne pas arriver à l’heure chez elle. Mais apparemment, son travail n’en souffrait pas trop. Revenons-en à notre Jude trempée, elle était mouillée car elle n’avait pas vu le temps dehors, elle s’était surtout dépêchée et elle fallait absolument qu’elle fume sa « Lucky Strike » du matin, du coup elle avait fait abstraction du parapluie. Elle avait toujours des rechanges dans son casier en cas d’incident comme celui-ci, et c’était bien pratique. Prudente, vous avez dis ? Surement, mais juste pour les fringues.
    En se dirigeant vers son casier, les regards se tournaient vers elle. Elle détestait ça. Certaines l’enviaient pour son talent ou pour sa beauté, certains ne faisaient que la reluquer et d’autres la regardaient fixement du genre de dire « elle n’a pas vu le temps, ou quoi !? ». Jude ne remarquait pas que ça. Chaque jour, elle passait en pleins milieu du couloir, pas pour se faire remarquer non, juste parce-que les élèves s’agglutinaient autour des casiers et que passer par l’allée centrale allait plus vite. Et à chaque fois, elle passait entre les regards foudroyant des Hell et des Heaven, mais aussi de son frère. Elle trouvait vraiment cette guerre inutile, c’est d’ailleurs pour ça qu’elle n’avait pas voulu intégrer les Hell, comme Matthias.

    Elle ouvra son casier pour y insérer son blouson style capitaine trempé, sortit son portable, sa trousse de maquillage ainsi que son paquet de clope, et transféra ses rechanges dans son sac. Elle se sentit bousculer d’un coup et son Gsm, sa trousse et ses clopes tombèrent par terre. Elle était déjà énervée par son retard et ses vêtements trempés mais là c’était le comble. Jude lâcha un : « Et merde. T’excuse pas surtout ». Elle ne regarda même pas qui c’était et se baissa pour rattraper ses affaires. La personne qui l’avait bousculé se tenait devant elle sans vraiment réagir et vu son jeans et ses baskets ça devait être un gars.
    Quand elle se releva, elle tomba sur Aaron Connely, le chef des Heaven. Il ne manquait plus que ça se dit elle. Elle ne connaissait Aaron seulement de nom, elle avait appris qui c’était autour d’un dinez avec son frère et son père. Son frère lui avait montré une fois mais elle n’avait pas vraiment fais attention. Elle évitait tous les membres des deux clans. Elle trouvait que les Hell représentaient la décadence et les Heaven la sagesse pourtant d’après les dire des gens d’UCLA, ce cher Aaron n’était pas un saint. Apparemment, la chance n’était pas avec elle aujourd’hui.

    Jude : « Excuse moi, le temps me rend de mauvaise humeur. »

    A peine, ces quelques paroles dites, Jude aperçut une fille passer derrière le garçon. Elle ne connaissait pas la fille, mais la robe que la fille portait elle ne la connaissait que trop bien. C’était une de ses robes, une des robes qu’elle vendait à New York. Elle en vendait très peu, mais avec les prix des robes, le pourcentage qu’elle avait dessus transformé le peu en beaucoup. Alors soit c’est fille était une fille à papa bourrée de fric ou alors elle avait économisé pendant des mois. Jude se demandait même des fois, si ce n’était pas du vol de vendre ses créations aussi chères. Mais selon les gérants qui vendaient ses robes dans les magasins, ça en valait le coup alors soit les clientes adoraient et achetaient soit elles laissaient tombées.
    Elle replaça son visage en face de celui d’Aaron, vit que le jeune homme lui tendait son paquet de cigarette et…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Choc innévitable. [Aaron]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 95 IC... Aaron de Kerry (Mara VvCl et Cillbara Connor)
» un petit clic vaut mieux qu'un grand choc....
» Choc électrique
» Le swing d' AAron Baddeley
» Aaron new photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bad Intentions :: «. UCLA :: «. Intérieur :: COULOIRS & CASIERS-
Sauter vers: